Pierre-Adrien Charpy

… cette totalité en ruine … (2014)

Neuf visions de ténèbres pour trio de percussions

… Cette totalité en ruine … pour trio de percussions évoque les épisodes d'effondrement intérieur qui jalonnent nos vies, de l'apparition de la souffrance aux prémices de la guérison, voire de la rédemption selon les cas. Les neuf parties qui composent la pièce s'enchainent en un seul geste. Cinq d'entre elles utilisent des extraits de mélodies grégoriennes issues des répons de la Semaine Sainte. Les quatre autres, qui s'enchâssent entre les précédentes, s'inspirent du début du Lamento d'Arianna de Claudio Monteverdi dont elles reprennent successivement les contours mélodique et rythmique. J'ai choisi ces références pour leur force archétypale qui, je l'espère, permettra à chacun d'habiter cette pièce à sa façon et d'y trouver peut-être un écho à son vécu.

 

Thierry De Mey

Musique de tables (1987)

Musique de tables est une pièce pour trois percussionnistes disposant de tables pour seul instrument. Les positions des mains et les « figures » de mouvement sont codifiées dans un répertoire de symboles. Au point de rencontre entre musique et danse, le geste importe autant que le son produit.

 

Pierre-Adrien Charpy

en lumière sauvage (2015)

Après … cette totalité en ruines… cette nouvelle pièce pour trio de percussions explore le passage des ténèbres à la lumière, de la mort à la résurrection, de l'amour perdu à l'amour retrouvé, de la solitude à la communion. De nouveau basées sur des citations de mélodies grégoriennes et de pièces profanes, les dix séquences regroupées en deux grandes parties s'enchaînent sans interruption. Les trois premières séquences sont issues d'un travail de résidence avec la compagnie de danse Boutabou dans une interaction permanente entre gestes musical et chorégraphique.