SMALL_En_lumiere_sauvage©Isabelle_Françaix179

C’est le percussionniste Christian Bini qui a réuni le HOP!trio, la Cie de danse Boutabou et le compositeur Pierre-Adrien Charpy autour d’une création tout à fait originale : un spectacle où la danse et la musique prendraient corps ensemble, à partir de partitions minutieuses qui laissaient clairement à certains endroits une liberté d’improvisation. Nous avons continuellement travaillé dans l’échange. La chorégraphie de … cette totalité en ruines… a été conçue après l’écriture de la pièce, tandis que celle d’en lumière sauvage est parallèle à sa composition, au fil des répétitions. Que se passe-t-il quand deux corps se rencontrent, se touchent ? Quels états d’âme les traversent ? Caroline et Fabio se sont appuyés sur des phrases écrites, des mots, des sensations, tous deux guidés par leurs tempéraments sensibles et contrastés. L’une toujours fine et précise, l’autre fougueux et débordant. La concentration et l’intensité des percussionnistes, leur participation engagée à chaque étape de la rencontre exaltent leur duo sensible et sauvage.

Musique de tables du compositeur belge Thierry De Mey, écrite en 1987, est une partition fétiche pour le HOP!trio. Elle intervient entre les deux pièces de Pierre-Adrien Charpy comme une respiration avant un nouvel élan.